Nutrition

Pré-workout : pourquoi en consommer ?

À la salle de musculation, vous avez besoin d’un boost et de vous concentrer au maximum. Outre votre détermination et votre envie de progresser, vous pouvez prendre un pré-workout. Quelle est son utilité ? Découvrez-le dans cet article.

Pré-workout : c’est quoi ?

Un pré-workout, ce sont ces suppléments qui se prennent parfois avant une séance de sport et principalement de musculation. Ils permettent d’améliorer la concentration, donnent de l’énergie et améliorent la motivation.

Tout savoir sur la consommation de pré workout

Les éléments servant de composants pour ces suppléments ne sont pas les mêmes. Ils dépendent uniquement des produits utilisés et de la marque qui les fabrique. Cependant, certains produits sont généralement présents. Il s’agit du Malate de citrulline, de la caféine, de la L-Tyrosine pour ne citer que ces éléments.

Pré-workout : à quel moment le prendre ?

Un pré-workout, se prend 30 à 45 minutes avant votre séance d’entrainement. Pour qu’il soit efficace, vous devez le consommer sans avoir mangé au préalable. Cependant, si vous ne tenez pas à la caféine, vous pouvez manger un morceau avant de commencer la séance au risque d’avoir des troubles. La consommation de pré-workout, ne doit pas dépasser deux mesures pendant un intervalle de 24 heures.

Bon pré-workout : comment savoir ?

Pour être certain d’avoir affaire à un bon pré-workout, vous devez en premier lieu, rechercher les ingrédients prouvés et attestés. Une fois que vous êtes rassuré sur la qualité des ingrédients, testez le pré-workout pour voir quelle réaction à votre corps. Un bon pré-workout, doit contenir de la Beta-alanine. Il permet d’augmenter la résistance à la fatigue. C’est l’un des composants que beaucoup de sportifs recherchent dans le but de repousser leurs limites. Pour ne plus sentir l’effort réalisé et être plus concentré, un bon pré-workout doit contenir de la caféine. Le troisième élément que doit contenir un bon pré-workout, c’est la tyrosine.

Elle joue un rôle en tant que précurseur de l’adrénaline et permet d’améliorer la concentration et l’humeur. C’est très recommandé lorsque vous souhaitez véritablement travailler à la salle de sport. Un bon pré-workout, doit également contenir du dextrose. Il permet aux muscles d’être rapidement approvisionné en glycogène. Le dextrose peut être remplacé par du glucose type maltodextrine. Pour un bon pré-workout, ce dernier doit également contenir de l’alpha-cétoglutarate d’arginine. Il permet de stimuler la circulation sanguine augmentant ainsi l’apport de nutriments aux muscles.

Pourquoi consommer du pré workout

Prendre un pré-workout : les erreurs à ne pas commettre

La première erreur à ne pas commettre, c’est de ne pas prendre le pré-workout  dans les temps. En effet, vous devez le prendre (30 min avant) juste avant d’aller à la salle de sport. Cela facilite l’assimilation des produits.

Bien que le pré-workout soit d’une grande aide dans la réalisation de l’effort, il est recommandé de ne pas en consommer tout le temps. Ce n’est pas toutes les fois que vous devez vous entrainer que vous devez en prendre. Autrement, votre corps risque de s’habituer. La dernière erreur est celle du surdosage. Un surdosage peut vous être néfaste.